Le PSG a-t-il enfin trouvé son côté droit ?

L’un commence à faire taire les critiques, l’autre tient son match référence depuis la victoire face à l’OM (2-0). Lucas et Serge Aurier ont-ils gagné leur place de titulaire ?

Lucas-moura-serge-aurier

Lucas et Aurier enchanteront-ils David Luiz cette saison ?

Difficile de sortir un nom de la prestation parisienne face à l’Olympique Marseille. Et pourtant, celui de Serge Aurier revient avec récurrence. Auteur de sa prestation la plus aboutie depuis son arrivée au PSG, la latéral ivoirien a délivré la passe décisive sur le but d’Edinson Cavani, d’un magnifique centre. Très disponible dans son couloir, l’ancien toulousain a multiplié les allers-retours avec autant d’efficacité offensive que défensive, menant la vie dure à un Florian Thauvin obligé de défendre. Grégory Van der Wiel a du souci à se faire, la concurrence sera rude cette saison. Mais surtout, Serge Aurier a montré une complicité naissante avec Lucas Moura qui risque de faire des étincelles si elle se confirme.

A droite toute ?

Longtemps le jeu du PSG a penché à gauche. Que se soit à l’époque du duo ArmandRothen jusqu’à celui composé aujourd’hui par Maxwell et Edinson Cavani dans lequel se glisse Blaise Matuidi, en passant par Siaka Tiéné et Néné, c’était la gauche caviar à Paris. Il faut dire que de Bernard Mendy à Christophe Jallet en passant par Fabrice Pancrate, Marcos Ceara ou Loris Arnaud, le côté droit du PSG a rarement était en réussite. Depuis son arrivée, Grégory Van der Wiel est très intermittent, c’est donc peut-être la chance du duo LucasAurier. Le début de saison du Brésilien est d’ailleurs très prometteur. En plus d’être toujours aussi percutant, l’ancien joueur de Sao Paulo se montre décisif avec six buts inscrits en Ligue 1 dont l’ouverture du score lors du Classico. De son côté, l’Ivoirien monte en puissance et s’il venait à retrouver le niveau qu’il avait à Toulouse, il pourrait rapidement s’imposer comme un titulaire indiscutable. Certes, offensivement le néerlandais a du répondant, défensivement, Serge Aurier est beaucoup plus solide. Et si le principal enseignement de ce PSGOM était le retour d’un côté droit de haut niveau au Parc des Princes ?

Arthur Montagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s