Fernando Alonso : Une histoire de choix

Après cinq saisons chez Ferrari, Fernando Alonso a décidé de rejoindre McLaren l’hiver dernier alors que l’écurie britannique est à l’aube d’un nouveau projet basé sur l’association avec le motoriste Honda. Un choix qui interroge aujourd’hui mais une situation loin d’être unique dans la carrière du pilote espagnol.

alonso-mclaren

Fernando Alonso au volant de sa nouvelle McLaren-Honda

« Mercedes confirme que j’ai fait le bon choix ». En voyant la domination des Flèches d’argent en Australie pour l’ouverture de la saison 2015, Fernando Alonso s’est montré paradoxalement rassuré de cette nouvelle domination. « Quand j’ai vu Mercedes gagner avec une demi-minute d’avance en Australie, il était tout à fait clair dans ma tête que j’avais pris la bonne décision. Pour battre Mercedes, il faut faire quelque chose de différent. Il faut prendre des risques, car on se contente de les copier, on finira toujours derrière eux », a expliqué le pilote espagnol. Malgré tout, son point de vue a dû bien évoluer lorsqu’il a vu Sebastian Vettel s’imposer en Malaisie au volant… d’une Ferrari. Fernando Alonso avait laissé la Scuderia moribonde la saison dernière et il la voit battre les Mercedes à la régulière après seulement deux Grands Prix cette année. S’il répète que son choix est le bon, les observateurs en doutent, d’autant que le double champion du monde est un récidiviste.

Encore un mauvais choix ?

Après son second titre de champion du monde chez Renault, Fernando Alonso prend la décision de rejoindre McLaren, déjà, en 2007. Mais alors qu’il pensait être le numéro 1 indiscuté, un tout jeune pilote, couvé par Ron Dennis depuis son enfance, débarque. Son nom ? Lewis Hamilton. Après une saison compliquée lors de laquelle sa cohabitation avec le jeune anglais n’aura pas été de tout repos, il décide de retourner chez Renault dont les heures de gloire sont passées. Résultat, il y perdra deux saisons durant lesquels McLaren fêtera le premier titre mondial d’un certain Lewis Hamilton, un an après le départ de l’Espagnol. C’en est trop, il saisit l’opportunité de rejoindre Ferrari, un rêve pour tout pilote. Mais pendant cinq saisons, il va se débattre au volant d’une monoplace bien trop inconstante mais surtout face à un duo Sebastian VettelRed Bull quasiment intouchable. Si son bilan est honorable (11 victoires et trois titres de vice champion du monde), il n’aura jamais été titré en rouge. Un regret éternel pour l’Espagnol qui aura vécu l’une des périodes les plus tristes de l’Histoire la Scuderia.

McLaren-Honda pourquoi faire ?

C’est pourquoi à l’hiver 2014, lassé de sa période Ferrari, il décide de relever un nouveau challenge, peut-être le dernier. Il rejoint ainsi McLaren qui a décidé de se lancer dans un nouveau défi avec le motoriste japonais Honda. Si cette association a brillé dans les années 1980-90 grâce notamment à Alain Prost ou Ayrton Senna, aujourd’hui, cela s’annonce différent. Le motoriste nippon a un retard important sur Mercedes en ce qui concerne la technologie des V6 Turbo introduite la saison dernière, et à 33 ans, on peut se demander si le choix de Fernando Alonso est pertinent. « Je suis au bon endroit. Cette équipe est si talentueuse, et c’est un challenge très excitant car nous allons le relever ensemble, et quand nous serons enfin dans les points et que nous commencerons à monter sur le podium, nous pourrons nous dire que ce fut une aventure très excitante pour en arriver là. » Le double champion du monde en est donc convaincu, il se trouve au bon endroit au bon moment. S’il faudra surement attendre pour le savoir, ce serait en tout cas une première depuis 10 ans et son second et dernier titre mondial avec Renault.

Arthur Montagne.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s